Décryptage des actualités de la semaine des pays du bassin du lac Tchad avec Al-Amin Mohamed Abba Seid, ce 23 novembre

Analyste politique de la radio sous-regionale Ndarason (NRI), basée à Farcha, Al-Amin Mohamed Abba Seid fait le décryptage des actualités des pays de la sous-region du bassin du lac Tchad à travers leurs médias en ligne

Radio Ndarason : la revue des sujets saillants dans la presse de la sous-région et d’ailleurs sur la sous-région, commence avec la nouvelle selon laquelle Nigéria : Boko Haram abat un hélicoptère, au moins 5 morts enregistrés, rapporte, SNENEWS . Qu’est ce que vous en dites de plus ?

Al-Amine : Le journal togolais en ligne, SENENEWS, rapporte dans son édition du 18 novembre 2020, que le mouvement d’idéologie salafiste, Boko Haram, a ciblé et abattu un hélicoptère dans le nord-est du Nigéria.
Au total, cinq (05) civils sont décédés dans le crash d’un hélicoptère, imputé à la secte islamiste. De sources locales, les assaillants de Boko Haram ont abattu l’hélicoptère dans la zone “Bama” de l’Etat de Borno, au nord-est du Nigéria.
Faut –il préciser qu’il s’agit d’un hélicoptère civil.
Le Groupe sunnite pour la prédication et le djihad, plus connu sous le surnom de Boko Haram, est un mouvement insurrectionnel et terroriste d’idéologie salafiste djihadistes. Présent au Nigéria depuis 2000, Boko Haram a mené plusieurs attaques meurtrières dans plusieurs villes du pays. En 2009, on estimait à 20 000, le nombre de personnes décédées dans les attaques de Boko Haram qui a répandu son influence sur les pays voisins du Nigéria.

Radio Ndarason : Sécurité encore: Nigeria : un raid aérien fait de nombreux morts dans les rangs de Boko Haram, selon LE NOUVEL AFRIK. Qu’est ce que vous en dites de plus ?

Al-Amine : Le journal pan Africain, LE NOUVEL AFRIK, rapporte dans sa livraison du 13 novembre. 2020 que l’aviation nigériane a procédé à un bombardement dans l’Etat de Borno, situé dans le nord est du pays. De nombreux militants du groupe islamiste Boko Haram ont ainsi pu être tués. L’information a été communiquée jeudi par un porte-parole militaire.
La frappe, qui a porté un sacré coup à l’organisation terroriste, vient couronner une série de missions de surveillance aérienne dans l’Etat de Borno. Lesdites missions de surveillance avaient mis en évidence une hausse significative des activités terroristes. Les régions ciblées, mardi, dans le cadre du raid aérien, ont été celles de Njimia et de Dure, à l’intérieur de la forêt de Sambisa.
Si le militaire n’a pas été plus précis quant aux chiffres, il a quand même fait savoir que « les avions de l’armée de l’Air nigériane ont porté des coups dévastateurs, à coup de bombes et de roquettes, ce qui a entrainé la destruction des structures des terroristes et la neutralisation de plusieurs terroristes de Boko Haram».
Ce n’est pas la première fois, cette année, que Boko Haram subit des pertes dans la sous-région ouest-africaine. En mai dernier, 70 membres de l’organisation terroriste avaient été neutralisés au Niger, plus précisément dans la région de Diffa.

Radio Ndarason: Sécurité en fin: une bombe explose à Douala ce jeudi,selon. Qu’est ce que DAILY NEWS,vous en dites de plus ?

Al-Amine : , Le journal camerounais, DAILY NEWS, rapporte dans son édition du 19 novembre. 2020 qu’une ’explosion s’est produite dans la nuit du mercredi à ce jeudi 19 novembre 2020 à Bonaberi dans l’arrondissement de Douala 4e.
Au lieudit «Rail entrée du village Bonandale», la gendarmerie a établi un périmètre de sécurité.
Les hommes en tenue sont bien visibles à cet endroit. Ils y ont été déployés peu après l’incident, vers minuit. «Tout ce que nous pouvons vous dire pour le moment, cette explosion a blessé grièvement deux personnes qui sont sous soins à l’hôpital militaire a Bonanjo», affirme une source gendarme. Le secteur est bouclé par les forces de l’ordre, «dans l’attente du gouverneur», ajoute notre source.
C’est la seconde explosion d’une bombe en l’espace de trois ans dans la capitale économie. Le 22 septembre 2017, l’explosion d’une bombe artisanale avait fait un énorme trou sur un mur des installations de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) dans l’arrondissement de Douala 1er, sans perte en vie humaine.
L’enquête ouverte pour identifier les auteurs de cet acte criminel n’a toujours pas produit de résultat. Les incidents similaires deviennent fréquents à Yaoundé, la capitale politique.
Dans ce contexte d’insécurité grandissante, les autorités multiplient des sorties médiatiques pour tenter de rassurer les populations apeurées.

Radio Ndarason : Economie : au Nigeria, le taux d’inflation culmine à 14,23% en octobre
selon l’AGENCE PANAFRICAINE –APA. Qu’est ce que vous en dites de plus ?

Al-Amine : l’AGENCE PANAFRICAINE –APA, rapporte dans sa livraison du 16 novembre. 2020 que le taux d’inflation du Nigeria est passé à 14,23% en octobre dernier, contre 13,71% en septembre, selon le National Bureau of Statistics (NBS).
Le BNS a expliqué, dans sa revue mensuelle de l’indice des prix à la consommation, que l’augmentation est de 0,52 point de pourcentage, ce qui est supérieur au taux de 13,71% enregistré en septembre 2020.
Il a expliqué que l’inflation alimentaire a augmenté de 17,38%, contre 16,66% en septembre, tandis que l’inflation de base a également augmenté à 11,14% contre 10,58% en septembre.
Selon le rapport, l’inflation urbaine a atteint 14,81% en glissement annuel, contre 14,31% enregistré le mois dernier, tandis que l’inflation rurale a atteint 13,68%.
Il a noté que des augmentations ont été enregistrées dans toutes les divisions de la classification de la consommation individuelle par fonction qui ont donné l’indice global.
Sur une base mensuelle, l’indice global a augmenté de 1,54% en octobre 2020, ce qui représente un taux de 0,06% supérieur au taux de 1,48% enregistré en septembre 2020.

C’était le décryptage des actualités par Al-Amin Mohamed Abba Seid, Collaborateur de la radio sous-regionale Ndarason.


tchadmedias@gmail.com
Tel: 9558 7001/6828 7682